Fouilles archéologiques

Célébration de l’Année de la foi dans le contexte des fouilles archéologiques

Le 27 mai prochain, des fouilles archéologiques débuteront sur le site de la Chapelle Notre-Dame-de-Lorette bâtie par le père Chaumonot en 1674. DSCF2092[1]Ce site a été authentifié il y a 30 ans, en août 1983, par monsieur Michel Gaumond, archéologue réputé, qui avait mis à jour deux segments du mur est de la chapelle avec la base de la cheminée qui, comme en Italie, avait porté la statue de Notre-Dame-de-Lorette.

DSCF2090[1]

 

Les fouilles de 2013 sont une initiative de la Corporation de la Chapelle Notre-Dame-de-Lorette à laquelle s’est jointe la Société d’histoire de L’Ancienne-Lorette. Les deux organismes ont trouvé les sommes manquantes à la réussite de ce projet auquel la Ville de L’Ancienne-Lorette et le Ministère de la Culture et des Communications participent.

Le but n’est pas de faire des fouilles pour faire des fouilles. Le grand motif, c’est la présente Année de la foi promulguée par le pape Benoît XVI qui va d’octobre 2012 à novembre 2013.

Des fouilles pour l’Année de la foi? Certainement! D’abord, ces fouilles s’effectuent sur le site d’une chapelle qui possède une richesse de signification incommensurable puisqu’elle était construite sur le modèle de la Sainte Maison de Nazareth qui est à Loreto en Italie. Ensuite, la Vierge de Loreto est celle qui a guéri le jeune vagabond Pierre Chaumonot venu prier dans sa Sainte Maison alors qu’il était « dans un état lamentable, la tête couverte d’une affreuse gale pleine de pus et de vers » (Autobiographie). Enfin, le père Pierre-Joseph-Marie Chaumonot, jésuite, est un très grand témoin de la foi, compagnon des saints martyrs!

C‘est dans ce cadre de l’Année de la foi que notre pasteur, monsieur le curé Pierre Gastonguay et l’assemblée de Fabrique de L’Ancienne-Lorette ont donné l’autorisation d’effectuer ces fouilles.

C’est dans ce même contexte que monseigneur Gérald-Cyprien Lacroix, Archevêque de Québec, a accepté de venir présider la célébration de 10h30 le dimanche 16 juin prochain, au cours de laquelle sera rappelé l’héritage qui est le nôtre avec Notre-Dame-de-Lorette, la chapelle de 1674 et le grand évangélisateur, le père Chaumonot. Après la célébration, il y aura une brève prise de parole sur le site de la chapelle, suivie d’un goûter à l’extérieur (à l’intérieur de l’église si le temps n’est pas clément). La plus cordiale bienvenue à cette célébration de l’Année de la foi chez nous, en compagnie de notre Archevêque!

La Corporation de la Chapelle Notre-Dame-de-Lorette   www.ccndl.com

 

Fouilles

Lundi le 27 mai commenceront les fouilles archéologiques sur l’emplacement de la chapelle Notre-Dame de Lorette en Canada construit en 1674 sous la direction du père Chaumonot. Elles se termineront le vendredi 7 juin. M. Vincent Lambert archéologue assurera les fouilles avec son équipe.

Déjà dans la semaine du 13 mai certaines étapes de préparation ont été entreprises. Il est à noter que durant les fouilles l’accès au stationnement par l’allée entre le presbytère et le cimetière ne sera pas accessible en voiture. Pour éviter les embouteillages il faudra se rendre directement au grand stationnement par la rue Notre-Dame.

La Ville de l’Ancienne-Lorette est un partenaire important qui prend en charge le rétablissement du terrain et de l’asphalte que les fouilles auront évidemment affectés.  Nous vous reviendrons pour de plus amples détails concernant ces fouilles et les opportunités qui seront offertes aux paroissiennes et paroissiens.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Remerciements à nos partenaires pour le projet des fouilles archéologiques
Nous tenons à remercier bien sincèrement nos partenaires qui ont rendu possibles les fouilles archéologiques sur le site de la Chapelle Notre-Dame-de-Lorette bâtie en 1674 par le père Chaumonot : monsieur le curé et l’assemblée de Fabrique, La Ville de L’Ancienne-Lorette, le Ministère de la Culture et des Communications, la députée fédérale Alexandrine Latendresse, le député provincial Éric Caire, les familles Chevrier, Oller et d’Herbomez de France, les Pères Jésuites, les Frères du Sacré-Cœur, les Frères des Écoles Chrétiennes, les Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec, les Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Vallier, les Sœurs de la Charité de Québec, le Club Richelieu, les Chevaliers de Colomb, la Pharmacie Uniprix, les Pharmacies Jean Coutu, Dominique Paquet Inc, Vitrerie Lévis, la Clinique Vétérinaire Hamel, le Centre technique Gaétan Leroux, le Spécialiste Marc Lequy, La Corne d’abondance, Gibiers Canabec, Rona Quincaillerie Gauvin, les membres et amis de la Corporation de la Chapelle Notre-Dame-de-Lorette : Lorraine Amyot, Sylvain Auclair, Michel et Martine Brisson, Rosaire Côté, Gilles Drolet, Marcel et Lise Fiset, un ami gaspésien, Michel Gaumond, archéologue, Claire Germain, André Harvey, Jean-Pierre et Louise Lamoureux, Ghislain Lemay, Denis et Marie-Claire Petitclerc, Denise Robitaille, Léda Ruel, Lucie Savard et Marthe Sirois.

La Corporation de la Chapelle Notre-Dame-de-Lorette
La Société d’histoire de L’Ancienne-Lorette

Fouilles archéologiques de la chapelle Notre-Dame-de-Lorette

Depuis le 27 mai, les archéologues Stéphane Noël, Vincent Lambert et Jean-Yves Pintal s’affairent à mettre au jour les vestiges de la chapelle fondée en 1673 par le père Chaumonot. Jusqu’à présent, les coins nord-ouest et sud-ouest de la fondation ont été dégagés, ainsi qu’une section du mur nord. Ceci vient confirmer les limites projetées par l’archéologue Michel Gaumond et M. Gilles Drolet suite à leurs sondages effectués en 1983.

En plus des fondations, plusieurs pièces de bois associées au plancher de la chapelle ont été découvertes. Ces pièces de bois sont possiblement des solives et des poutres, au-dessus desquelles était déposé un plancher en bois maintenant disparu.

Des artéfacts témoignant de l’utilisation de ce lieu de culte ont été découverts, dont des épingles en cuivre utilisées pour attacher les nappes et les vêtements, ainsi qu’une chaîne de chapelet. D’autres artéfacts, comme des perles de verre, témoignent des échanges avec les Amérindiens à la fin du 17e siècle. D’autres artéfacts, datant du 18e au 20e siècle, sont liés aux différentes fonctions de ce site occupé pendant près de 350 ans.

Les travaux se poursuivront jusqu’au 7 juin. Le dimanche 9 juin, de 10:00 à 15:00, les archéologues et la Corporation de la chapelle Notre-Dame-de-Lorette invitent le public à venir découvrir les résultats de ces fouilles archéologiques. www.artetpatrimoine.org/videos-capsules

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s